A LA UNEActualitésMISSIONS

Suivi des actions de paix et de la cohésion sociale sur le terrain

Le Médiateur de la République installe des comités de veille dans les départements.
L’Institution ‘’Le Médiateur de la République’’ a installé des comités de veille pour mieux répondre aux attentes des populations en matière de paix et de cohésion sociale.

Créés par un arrêté de l’institution, les comités de veille et de suivi de la cohésion sociale se veulent un outil de proximité pour la détection et le traitement précoce d’éventuels conflits. Ils regroupent les représentants de toutes les communautés résidant dans le chef-lieu du département, à savoir les autochtones, les allochtones, les allogènes, les jeunes, les femmes, les religieux et les leaders de la société civile, identifiés lors des missions du Médiateur de la République, tenues en juin et juillet 2020. En outre, ils constituent des relais de l’organe de médiation.
Plusieurs missions sont assignées à ces comités. Il s’agit notamment d’évaluer de manière périodique la situation de la cohésion sociale, d’organiser le dialogue communautaire en vue de prévenir et de régler les conflits, de sensibiliser les communautés à la cohabitation pacifique et au respect des différences, d’informer les autorités compétentes de toutes situations susceptibles de troubler la paix et d’en dresser un rapport périodique ou spécial adressé au Médiateur de la République.

Débutée le 12 octobre 2020, l’opération d’installation de ces comités se poursuit. A ce jour, 91 comités ont été installés sur 121 prévus. Parmi eux ceux de Yamoussoukro, Bangolo, Bongouanou, M’Batto, Daoukro, Toumodi et Dabou. Au cours de ces installations, le Médiateur de la République a invité les membres à être à l’écoute des populations pour une médiation proactive et préventive. Message reçu cinq sur cinq par l’ensemble des présidents, à l’image de ceux des comités de Bongouanou, M’Batto et Daoukro, respectivement leurs majestés Kablan Bilé II, Assi Étienne et Atto Yapi III. Tous ont dit mesurer le poids de leur responsabilité, mais ont rassuré le Médiateur de la République quant à leur engagement à mener avec dévouement cette mission de paix et de cohésion sociale entre les communautés: « Nous ferons tout ce qui est humainement possible pour que la paix et la cohésion sociale soient au cœur des différentes populations. Nos villes, villages et campements doivent retrouver l’harmonie et la cohabitation pacifique entre les communautés », ont-ils promis comme s’ils s’étaient passé le mot.
Outre les cérémonies d’installation présidées par le Médiateur de la République, d’autres ont été effectuées par les Médiateurs délégués et autres responsables du siège. Les différents présidents ont reçu leurs arrêtés de nomination.

Comment here